Surfguru génère des prévisions de vagues pour deux semaines

Surfguru

Surfguru utilise le modèle Wavewatch pour calculer la prévision des vagues dans le monde entier sur ses propres ordinateurs. Avec cette avancée, nous pouvons maintenant ajuster la prévision pour un calcul plus précis, ainsi que d'obtenir plus de données.

La Wavewatch utilisée dans Surfguru est la troisième version de ce puissant modèle de vague, elle a été développée dans les laboratoires NOAA / NCEP dans l'esprit du modèle WAM. La première version du modèle Wavewatch a été initialement développée à l'Université de Delft aux Pays-Bas et la deuxième version de Wavewatch a été développée par la NASA.

La troisième version de Wavewatch diffère de ses prédécesseurs sur de nombreux points importants, tels que les équations régissant les vagues, la structure des modèles, les méthodes numériques et la paramétrisation physique. En outre, le modèle est passé d'un simple modèle d'onde à une structure de modélisation d'onde, ce qui permet de développer facilement des approches physiques et numériques supplémentaires pour la modélisation des vagues.

La version de Wavewatch utilisée par Surfguru est la dernière version (4.18), sortie le 19 mars 2014.

Les équations régissant Wavewatch III comprennent le forçage et la réfraction du champ d'onde en raison des variations temporelles et spatiales de la profondeur moyenne de l'eau et des courants moyens (courants de marée, conditions météorologiques, etc.).

Wavewatch résout l'équation d'équilibre spectral aléatoire de l'action de densité de phase pour les spectres de nombre d'ondes / directions. L'hypothèse implicite de cette équation est que les propriétés du milieu (la profondeur de l'eau et les courants) ainsi que le champ d'onde eux-mêmes varient dans les échelles temporelles et spatiales qui sont beaucoup plus grandes que celles d'une seule onde. À partir de la version 3.14, certaines options de termes sources pour les eaux extrêmement peu profondes (zone d'éclatement) ont été incluses. Considérant que la physique de la zone de surf mise en œuvre jusqu'à présent est encore plutôt rudimentaire, elle implique que le modèle de vagues peut maintenant être appliqué aux eaux moins profondes.

La résolution de grille actuellement utilisée dans les prévisions de Wavewatch Surfguru est d'un demi-degré global, identique à la prévision délivrée par la NOAA aux eaux du monde, et précédemment utilisée par Surfguru. La différence est qu'avant que Surfguru n'utilisât simplement la sortie (résultats du round) du modèle Wavewatch de NOAA, maintenant Surfguru utilise une machine de 32 processeurs d'Intel pour exécuter le propre modèle Wavewatch, en ce sens que le Surfguru peut favoriser certains ajustements, qui pourrait donner plus de précision dans le résultat du modèle, et le premier ajustement consistait à implémenter une grille de 1/4 degré (15 minutes), pour toute la côte brésilienne vers l'Argentine, donc, avec cette grille "imbriquée" dans la grille globale, l'exactitude des prévisions pour la côte brésilienne est meilleure que l'exactitude de ce que la NOAA offre actuellement.

Au cours des prochains mois, d'autres ajustements seront implémentés dans le modèle Wavewatch de Surfguru, le rendant de plus en plus précis. C'est une percée sans précédent que Surfguru a réalisée, et cela n'aurait pas été possible sans l'aide d'un océanographe qui a travaillé avec la modélisation pendant de nombreuses années, et est actuellement chercheur INPE, je parle d'André Lanfer, voir ce qu'il parle de la nouvelle prévision.

À propos du modèle Wavewatch

Comentários

Galerias | Mais Galerias